28/10/2010

Créer son site web

200px-Logo-meabilis.jpg Depuis quelques années, c'est indéniable, facebook et twitter (avec des "f" et "t" minuscules puisque c'est ainsi que ces marques s'orthographient), ont révolutionné notre rapport au net. Mais, toutefois, ces outils sont très personnalisés. Les profils sont souvent ceux d'une seule personne qui communique à son entourage ou au monde entier ses envies, ses petites joies et ses grandes peines. Bref, on dit tout et rien sur... nous.
Et si, du coup, les blogs sont moins dans l'air du temps, l'envie d'une grande partie des internautes de créer leur espace sur internet reste grande.
Et que ce soit pour sa petite entreprise (ou celle d'un copain) ou pour une association, rien ne vaudra la création, de A à Z d'un site internet.
Sur le sujet, en quelques années, on a fait de grands bonds en avant.
S'il a toujours été plus ou moins facile de créer des sites basiques (ifrance.com ou encore voila.fr le faisaient très bien dès le début des années 2000), les outils à disposition des internautes peu à l'aise avec l'informatique sont désormais plus puissants que jamais et permettent d'intégrer une foultitude d'éléments (comme des cartes google par exemple).
Dans une prochaine note, on parlera du codage d'un site en html et/ou php mais, pour aujourd'hui, concentrons-nous sur les sites "préfabriqués".
Autant le dire tout de suite, inutile de payer pour créer un site tout simple. Tous les hébergeurs gratuits ainsi que votre fournisseur d'accès à internet proposent des outils simples mais très vite limitatifs.
Parce qu'ils sont sympas et installés dans notre chère région Languedoc-Roussillon (plus Roussillon même puisqu'ils sont basés dans les Albères), je vais parler ici du site Méabilis.
Je ne vais pas faire de tutoriel du site Méabilis puisqu'ils ont pensé à tout et que tout est parfaitement bien détaillé sur leur site. Juste dire que je l'ai testé. Je suis en train de rapatrier un vieux site sur des parcours cyclistes en Roussillon. Et les outils proposés sont particulièrement intéressants. Accessible à tous, Méabilis devrait vous convaincre assez rapidement.
Par contre, comme c'est le cas sur tous les autres outils, il faut bien avoir en tête ce que l'on veut faire. Bien organiser son site (et donc les liens vers les différentes pages) avant de se lancer, ça évitera de rester bloquer au milieu du gué avec un site à moitié bouclé.
Bonne découverte de Méabilis et n'hésitez pas à venir en parler dans les commentaires ci-dessous.

21:18 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : siteweb, internet, association

02/10/2010

Android : les premiers pas (3), Android Market contre App Store

androidapp.png La principale différence entre l'iPhone et un Android réside dans la manière de rechercher (et donc d'installer) des applications.
Dans l'iPhone, le chemin est bien balisé. L'App Store, le magasin des applications, se fond rapidement en iTunes et l'on peut télécharger des applications directement sur le mobile ou bien les mettre au chaud sur le PC. Lors de la synchronisation, les nouvelles applications apparaîtront dans l'iPhone.
L'Android, lui, fonctionne de façon moins évidente et, on aurait tendance à dire, moins efficacement. Système ouvert par excellence, Android permet à tout un chacun de proposer ses applications. Du coup, des dizaines (centaines ? milliers ?) de sites proposent des liens directs vers les applications tout en fournissant une petite explication sur celles-ci.
L'Android Market permet également de se fournir en applications. A signaler que la tendance est que sur Android 70% des applications environ sont gratuites contre 38% sur l'App Store (source : Micro quelque chose).
Mais faute d'un logiciel global du type d'iTunes, aucune application n'est téléchargeable depuis son PC. Sous Android, tout se passe sur le smartphone. Mais une recherche dans l'Android Market est un vrai défi. On attendait autre chose du système de Google qui a révolutionné la recherche sur internet. Sur l'Android Market on est très loin du résultat d'une recherche lancée sur... Google. Un comble !
La meilleure solution reste de se fier aux nombreux sites dédiés aux applications Android et de télécharger (depuis son PC en scannant un Barcodes) les nombreuses applications détaillées et souvent notées. Parmi eux, on vous guidera vers lesapplicationsandroid.fr/, applicationandroid.fr/ ou encore applidroid.fr/.
Au final, la recherche d'applications sur iPhone reste plus simple que sur Android, ce qui ralentit un peu les premiers pas sur un smartphone équipé du système fourni par Google. Mais les avantages restent quand même nombreux. On les détaillera prochainement.